TEL. 087 34 10 53 | info@espace28.be
Rue de la Colline 18, 4800 Verviers

Le service psychologique

Le service psychologique propose aux migrants et personnes étrangères un espace d’écoute, permettant de rencontrer, soutenir et traiter les difficultés de santé mentale liées à l’exil.

Notre service psychologique propose aux personnes migrantes et d’origine étrangère un espace d’écoute et d’accompagnement, une rencontre interculturelle qui vise à soutenir la personne dans ses difficultés de santé mentale liées à l’exil, aux traumatismes ; difficultés issues de situations complexes.

 

Par le recours à des interprètes, nous tenons compte de la langue, comme élément fondamental de la culture. Le contexte social et l’incertitude liée aux procédures administratives souvent complexes, en ce qu’elles délimitent les possibilités de sécurisation et de projection dans l’avenir, sont aussi pris en considération. Essentiellement, notre clinique traite différents traumatismes ; ceux liés à des évènements, anciens ou plus récents ; ceux liés à la confrontation avec un nouvel univers culturel ; et ceux liés au contexte dans lequel la personne s’est construite. Notre approche tend à proposer un suivi adapté aux personnes exilées dans une approche globale.

 

Notre service s’adresse aux personnes d’origine étrangère au-delà de leur statut administratif. Qu’ils soient demandeurs d’asile, réfugiés, bénéficiaires d’une protection subsidiaire ou naturalisés, nous considérons les difficultés psychologiques en lien avec le vécu spécifique de souffrir psychiquement dans un lieu différent de celui qui les a façonnés comme êtres humains.

 

Individuellement, en couple ou en famille, nous proposons ensemble de lever le voile sur les évènements vécus, les représentations de soi, des autres et du monde afin de favoriser la reprise de confiance en ses propres capacités et d’aller vers un processus de résilience.

Dans notre société, l’accès aux soins psychologiques est un enjeu majeur, tant au niveau de l’intégration présente et future des populations, qu’au niveau des conditions nécessaires à un « vivre ensemble » avec la population autochtone.

 

Les limitations à la prise en charge des personnes migrantes dans le réseau de soins ‘généralistes’ existants tiennent à des facteurs tels que : le vécu d’exil et son impact spécifique sur la santé mentale ; les différences culturelles ; l’inexistence d’une langue commune entre le patient et le thérapeute ; la forte prévalence des troubles post-traumatiques ; les comorbidités ; les troubles psychiques issus des conditions de séjour actuelles, souvent précaires.

Pour toute première demande, nous invitons les partenaires à compléter le formulaire patient afin que l’équipe psychologique puisse organiser au mieux les consultations tenant compte des spécificités : la langue, la disponibilité, l’approche thérapeutique, …

Henrique CERQUEIRA PASSOS

henrique.passos@espace28.be

 

Virginie KOLELA KABANGU

virginie.kolela@espace28.be

 

Alice DA CONCEICAO MESTRE

alice.mestre@espace28.be

Nos axes de travail s’orientent vers deux points :

  • D’une part, le travail clinique avec le public cible, au travers des consultations dans un cadre individuel, de famille et de couple et également par l’aménagement d’espaces collectifs dédiés à la reconstruction de soi par la socialisation. Ces activités peuvent s’organiser par une collaboration interdisciplinaire avec d’autres professionnels (artistes, instructeur de yoga, …). Ces espaces que nous souhaitons bienveillants et conviviaux permettent l’expérience d’un moment de socialisation positif, contribuant à créer des liens symboliques avec le pays d’accueil, ainsi que de nouveaux repères pour la reconstruction identitaire des personnes migrantes.

 

  • D’autre part, nous développons des actions à l’attention des professionnels du réseau de santé mentale : formations, supervisions, colloques, interventions orales afin de partager et construire ensemble des pratiques adaptées à nos publics communs.

 

 

Psychologues

 

Henrique CERQUEIRA PASSOS

 

⦁ Licencié et Docteur en Sciences Psychologiques par l’Université Catholique de Louvain. Sa thèse doctorale (2005) étudie la transformation de représentations de soi et de l’autre chez des personnes migrantes.

⦁ Sa pratique thérapeutique, d’inspiration psychanalytique, se caractérise par une adaptation à l’univers psychologique et culturel de chaque patient, des personnes venues de divers horizons.

⦁ Formation officielle de base en EMDR (« Eye moving desensitization and reprocessing ), approche thérapeutique préconisée par l’Organisation Mondiale de Santé pour le traitement de personnes souffrant d’un état de stress post-traumatique.

 

 

Virginie KOLELA KABANGU

 

⦁ Licenciée en psychologie clinique d’orientation systémique par l’Université de Liège en 2004, Virginie Kolela s’est ensuite spécialisée en clinique transculturelle (D.U. en psychiatrie transculturelle à l’Université Paris 13 en 2009). Son mémoire de D.U. a porté sur « Le travail psychique de la migration en lien avec la capacité d’accueil de la société« .

⦁ Elle a publié 2 articles en lien avec sa pratique clinique dans deux ouvrages collectifs parus chez L’Harmattan, en 2016 et 2019.

⦁ Sa pratique thérapeutique est inspirée par la clinique transculturelle, la psychologie systémique et la psychothérapie sensori-motrice dans laquelle elle se forme depuis 2018 (certifiée niveau 2 en 2021).

 

Alice DA CONCEICAO MESTRE

 

⦁ Psychologue clinicienne (ULiège) et psychothérapeute cognitivo-comportementaliste agréé (UCLouvain). Son travail de fin d’étude a porté sur l’impact d’un vécu traumatique sur la perception identitaire (UCLouvain – 2020).

⦁ Spécialisée dans la prise en charge d’adolescents et d’adultes.

⦁ Sa pratique s’inscrit dans une perspective humaniste et se nourrit de son parcours professionnel, académique et des outils acquis lors de formations telles que la Pleine Conscience (MBSR), la thérapie brève et la psychothérapie intégrative.