TEL. 087 34 10 53 | info@espace28.be
Rue de la Colline 18, 4800 Verviers

Le service Psychologique

Le service psychologique propose aux migrants et personnes étrangères un espace d’écoute, permettant de rencontrer, soutenir et traiter les difficultés de santé mentale liées à l’exil et aux traumatismes liés à ces situations souvent complexes.

Aqua_jaune

Au sein du service, nous proposons des espaces pour accueillir et prendre en charge les difficultés psychiques présentées par les personnes étrangères. Qu’elles soient primo-arrivantes ou avec une insertion limitée dans le pays d’accueil, nous veillons à favoriser un accès aux soins à ce public qui rencontre des limitations spécifiques dans l’accès aux soins en santé mentale.

L’accès aux soins psychologiques est un enjeu majeur, tant au niveau de l’intégration présente et future des populations, qu’au niveau des conditions nécessaires à un « vivre ensemble » avec la population autochtone. Les limitations à la prise en charge des personnes migrantes dans le réseau de soin existant tiennent à des facteurs tels que le vécu d’exil et son impact, la différence culturelle et la non-maîtrise d’une langue commune entre le patient et le thérapeute, la forte prévalence des troubles post-traumatiques et comorbidités et les conditions de séjour actuelles, souvent précaires.

 

Nos axes de travail s’orientent vers deux points.

 

D’une part, le travail clinique avec le public cible composé à la fois de consultations et accompagnements individuels et l’aménagement d’espaces collectifs dédiés à la reconstruction de soi par la socialisation.

 

D’autre part, nous développons des actions à l’attention du réseau de santé mentale : formations, colloques, prise de parole, interventions orales etc.

Aqua_turquoise

Henrique CERQUEIRA PASSOS

henrique.passos@espace28.be

 

Virginie KOLELA KABANGU

virginie.kolela@espace28.be

Le suivi et le soutien psychologique de personnes migrantes dont les problèmes de santé mentale peuvent être difficilement appréhendés par des approches classiques. Nous proposons dès lors un suivi adapté aux personnes exilées et une approche globale tenant compte de la langue (recours à des interprètes), de la culture, du traumatisme, du contexte social et des incertitudes liées aux procédures et à l’avenir.

 

Point activités collectives : durant l’année 2020, une de nos psychologues s’est penchée sur la possibilité d’organiser des activités collectives avec un encadrement psychologique. Au départ, les activités étaient portées et encadrées par l’équipe mais nous nous sommes rendus compte que la participation était moindre et l’objectif d’enclencher une réelle dynamique de groupe, non rempli. Pour l’année 2021, nous souhaitons laisser le champ à la réalisation plus libre.

 

Objectif

 

Le suivi et le soutien psychologique de personnes migrantes dont les problèmes de santé mentale peuvent être difficilement appréhendés par des approches classiques.

Il propose dès lors un suivi adapté aux personnes exilées et une approche globale tenant compte de la langue (recours à des interprètes), de la culture, du traumatisme, du contexte social et des incertitudes liées aux procédures et à l’avenir.

 

Ce service a comme public cible : les demandeurs d’asile, les réfugiés, les personnes ayant reçu une protection subsidiaire présentant des signes de difficultés psychologiques.

 

Toujours dans le souci d’un travail pluridsciplinaire, ce travail thérapeutique individuel ou familial peut être complété au travers d’activités communautaires, et notamment au travers des groupes de parole.

 

Psychologues

 

Henrique CERQUEIRA PASSOS

 

⦁ Licencié et Docteur en Sciences Psychologiques par l’Université Catholique de Louvain. Sa thèse doctorale (2005) étudie la transformation de représentations de soi et de l’autre chez des personnes migrantes.

⦁ Sa pratique thérapeutique, d’inspiration psychanalytique, se caractérise par une adaptation à l’univers psychologique et culturel de chaque patient, des personnes venues de divers horizons.

⦁ Formation officielle de base en EMDR (« Eye moving desensitization and reprocessing ), approche thérapeutique préconisée par l’Organisation Mondiale de Santé pour le traitement de personnes souffrant d’un état de stress post-traumatique.

 

 

Virginie KOLELA KABANGU

 

⦁ Licenciée en psychologie clinique d’orientation systémique par l’Université de Liège en 2004, Virginie Kolela s’est ensuite spécialisée en clinique transculturelle (D.U. en psychiatrie transculturelle à l’Université Paris 13 en 2009).

⦁ Sa pratique thérapeutique est inspirée par la clinique transculturelle, la psychologie systémique, l’hypnose et l’approche sensori-motrice du trauma (certifiée niveau 1 en 2018).